Cynisme

Publié le par houeb

Le cynisme était une école philosophique de la Grèce Antique, fondée par Antisthène, et connue principalement pour les frasques de son disciple le plus célèbre, Diogène de Sinope. Cette école tente un renversement des valeurs, et enseigne désinvolture et humilité aux grands et aux puissants de la Grèce antique. Radicalement anti-conformistes, les Cyniques, et à leur tête Diogène, proposent une autre vision de la philosophie et de la vie en général, subversive et jubilatoire.

Par une étrange dérivation du terme, on parle de nos jours de cynisme pour désigner un mode de pensée qui diffère tellement des normes établies (en particulier dans le domaine de la morale) qu'il en devient choquant. On peut attacher à ce cynisme une sorte d'humour noir (parfois involontaire), mordant et ironique, souvent employé pour manifester une certaine rébellion face à un monde incompréhensible — à la différence du sarcasme, qui ne recherche pour sa part qu'une démonstration de force. Au-delà de cette indifférence à la morale et aux convenances, le "cynique" moderne n'a plus grand chose à voir avec les philosophes antiques dont il sera question ici.



source: wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Cynisme)

Publié dans Fourtou

Commenter cet article